Artbeating: Intégration d’un sytème Flattr sur les portfolios Artbeating

Entreprise: Artbeating

Contexte :

Start-up de l'incubateur Telecom fondée en novembre 2010, Artbeating est une plateforme
Web interactive rassemblant à la fois des designers et des entreprises ayant besoin d'externaliser
leurs besoins en design. Artbeating propose actuellement une première version de sa plateforme,
dédiée aux designers, grâce à laquelle ils peuvent notamment exposer leurs créations sur un
portfolio professionnel.
L'audience de designers du site est assez volatile et doit être fidélisée. Pour cela,
Artbeating met en place des outils communautaires qui ont pour but de rendre cette plateforme
plus vivante et d'augmenter son potentiel de viralité.
Flattr est le réseau social de micro-dons qui crée le buzz dans les pays européens. Ses
utilisateurs sont en mesure de verser une petite somme mensuelle sur leur compte, puis de
répartir cet argent vers les différents créateurs de contenus (blogueurs, musiciens, designers...)
par simple clic sur les boutons Flattr présents sur ces sites.

Objectifs :

Pour augmenter l'activité sur le site et donc la visibilité de ses designers, Artbeating a pour
ambition d'être la première plateforme française à intégrer Flattr sur ses portfolios. Ainsi les
visiteurs du site pourront facilement effectuer des dons aux designers dont ils apprécient les
créations.

  1. Étude préliminaire : les étudiants se familiariseront avec les outils fournis par Flattr, étudieront la documentation de l'API et définiront ce qu'il est possible de faire exactement pour intégrer ce système sur les portfolios Artbeating.
  2. Définition des livrables : suite à l'étude préliminaire réalisée, les fonctionnalités essentielles à
    développer seront définies ainsi que le cahier des charges inhérent.
  3.  Développement et intégration : il sera ensuite possible d'intégrer Flattr sur la plateforme
    Artbeating (développement PHP).

 

Environnement de travail :


API REST fournie par Flattr
PHP (framework Symfony)

 

Responsable :

Charles-Éric GORRON

2011